Les questions les plus fréquentes

Nous ne faisons pas la même démarche lorsque nous allons voir un médecin et lorsque nous allons voir un énergéticien, tout simplement parce que les approches sont différentes.
C’est pour cela qu’il est impossible d’attendre les même réponses aux questions posées à un médecin et à un énergéticien.

Pour bien comprendre :
Nous avons en occident une culture de la maladie, du symptôme et de la guérison (ou prise en charge du symptôme), très différente par rapport à l’Asie.
En occident et plus particulièrement pour la médecine conventionnelle occidentale, nous prenons uniquement en considération le corps physique en agissant sur les symptômes de la maladie.
En Asie, la médecine traditionnelle a une vision holistique de l’individu et de la maladie.
Dans ces cultures, l’individu est pris en considération au travers de son corps physique mais également de son corps énergétique ou aura (plus subtile et invisible pour la plupart des personnes).
Quand le champ énergétique est perturbé, les organes privés d’énergie s’affaiblissent et c’est la porte ouverte aux infections et aux problèmes physiques.

Lorsque nous consultons un médecin conventionnel, nous attendons de celui-ci
  • qu’il nous examine
  • qu’il face éventuellement des analyses ou des
    radios
  • qu’il pose un diagnostic
  • qu’il prescrive ensuite le médicament ou la chirurgie qui va agir sur le mal.
Lorsque nous consultons un énergeticien, la plupart du temps celui-ci :
  • ne parle pas (ni avant, ni pendant, ni après la séance)
  • ne pose pas de diagnostic
  • ne fait pas d’interprétation, car celles-ci pourraient être erronées ou entraver le processus de guérison de la personne
  • ne prescrit ni médicament, ni analyse
  • ne donne pas d’explications sur ce qui se passe pendant la séance.

L’énergéticien va demander au patient pourquoi il est venu, va analyser “les mots” qu’exprime le “mal a dit”, il peut aider le patient à prendre conscience de certains dysfonctionnements et se met ensuite au travail.
Il est parfois compliqué pour les personnes qui viennent consulter un énergéticien, de ne pas obtenir les réponses aux questions posées, car en réalité, ils se base sur le schéma d’une consultation conventionnelle.

La plupart du temps, les personnes ne ressentent rien pendant la séance, mis à part, un grand niveau de détente (le cerveau bascule en onde alpha en se synchronisant avec le cerveau du praticien).

Après la séance, il peut y avoir diverses manifestations physiques, émotionnelles et psychiques, allant de l’hypersomnie à une augmentation des symptômes de la maladie, exprimant la mise en route du processus d’autoguérison.
La guérison va entraîner des changements dans tous les domaines de la vie du patient.
Le nombre de séances pour retrouver la santé va donc dépendre des réactions aux changements et de l’adaptation à ces changements dans le système énergétique de la personne.
Il n’est pas toujours facile de changer et d’accepter les changements dans sa vie, car cela entraîne parfois de grands bouleversements…
Un énergéticien va s’efforcer d’atteindre, outre la guérison physique, le retour à la santé émotionnelle, mentale et spirituelle.